Découvrez vos députés de la 14ème législature !

Photo de jean louis guimberteau
Inscrit depuis 
le 25 décembre 2010

jean louis guimberteau

retraité
67 ans

13 commentaires

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 - Suite aux propos de Jean-Pierre Brard le 09/12/2010, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 21/04/2011 :

avatar

La fin des poursuites contre François-Marie Banier, décidée par le tribunal de Bordeaux confirme que la justice et ce tribunal en particulier protège les prédateurs d'héritage, et quand la victime spoliée n'est pas un notable mais un enfant victime du divorce et de la séparation de ses parents ce...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 1710, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 06/03/2011 :

avatar

Monsieur le Député, Toute proposition qui va dans le sens de lutter contre les droits bafoués des enfants victimes du divorce et de la séparation de leurs parents est la bienvenue. A ce jour nous sommes victimes pour bon nombre d'entre nous de discriminations et de peines multiples tout au long ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean-Christophe Lagarde le 20/01/2011, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 21/01/2011 :

avatar

Qui va payer ? Faisons les comptes, il n'y aurait plus d'argent dans les caisses de l'état. 800 000 gardes à vue/an durée 24 heures Taux moyen horaire avocat ttc : 240 euros environ 65 millions d'habitants 48 312 avocats (2008) 800 000 X 24 X 240 = 4 608 000 000 euros 4 608 000 000 euros : 65 0...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Michèle Tabarot le 10/03/2009, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 18/01/2011 :

avatar

Parmi les nombreux droits bafoués des enfants victimes du divorce et de la séparation de leur parents, la privation d'héritage en est un. Cette privation d'héritage est rendue possible par la carence de l'article 918 qui permet à un(des) enfant(s) non reconnu(s) d'acheter la totalité des biens du...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 1531, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 14/01/2011 :

avatar

Bonsoir, Victime du divorce et de la séparation depuis plus d'un demi-siècle je ne peux que souscrire à ce projet de loi, qui évitera dans le futur bien des désastres dus à l'exclusion de l'un des parents. Nous sommes trop nombreux une fois devenus adultes et parents à notre tour à être discrimi...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Texte de la commission annexé au Rapport N° 2991 - A propos de l'amendement n°80, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 14/01/2011 :

avatar

Bonsoir, Les droits bafoués des enfants du divorce et de la séparation de leurs parents vont bien au delà de leur majorité, faisant suite à l'exclusion de l'un des parents, le plus souvent le père ainsi que la totalité de la famille paternelle, une scolarité perturbée engendrant pour certains d'...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Questions au gouvernement - Suite aux propos de Jean-Marie Bockel le 14/09/2010, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 26/12/2010 :

avatar

La différence entre vous et les citoyens, c'est que les citoyens dans leur immense majorité ne font plus confiance en la justice. La justice est une violence en robe noire. Combien de suicides,de grèves de la faim, de refus de droits, de destins brisés, de combats dans la souffrance, de spoliatio...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Valérie Boyer le 06/07/2010, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 26/12/2010 :

avatar

Comme de trop nombreux enfants victimes du divorce et de la séparation de ses parents, je confirme que ce syndrome existe bien pour l'avoir subi durant mon enfance, c'est un fléau qui détruit l'image du parent exclu et qui est infligé à l'enfant par le parent en ayant la garde avec la complicité ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Marie-Line Reynaud le 26/10/2010, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 26/12/2010 :

avatar

Le statut du beau parent et l' article 371-4 élargi au tiers Les enfants victimes du divorce devenus parents risquent par ce statut du beau parent être impliqués à leur dépens au travers de leurs propres enfants, certains beaux parents indélicats n'hésiterons pas à revendiquer un droit de visite ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Jean-Marie Binetruy le 04/08/2009, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 26/12/2010 :

avatar

Je voudrais attirer l'attention sur le double bénéfice tiré par cette profession. Dans les années 50 les avoués ont contribué en gagnant de l'argent à instaurer un climat de haine entre les parties qui divorçaient, à l'exclusion de l'un des parents, le plus souvent le père et la famille paternell...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Projet de loi de finances pour 2008 - Suite aux propos de Bernard Lesterlin le 15/11/2007, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 25/12/2010 :

avatar

Pour les juges un citoyen qui fait une grève de la faim c'est du chantage, mais pour leur corporation c'est une grève de la faim. Je ne discute pas sur la raison de cette action certainement honorable mais seulement sur le mépris hautain de la magistrature envers le peuple quand il est victime de...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Maxime Gremetz le 11/11/2008, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 25/12/2010 :

avatar

L'exclusion de l'un des parents, le plus souvent le père a été provoquée par le passé par le climat délétère provoqué par les avocats et les avoués qui à ce jour tirent profit de la haine qu'ils ont contribué à propager sans se préoccupper du devenir des enfants. Les avocats profitent de cette si...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

A propos d'une question écrite de Franck Gilard le 04/12/2007, jean louis guimberteau (retraité) a dit le 25/12/2010 :

avatar

Les enfants victimes du divorce et de la séparation de leurs parents devenus parents à leur tour sont discriminés par l'application abusive de cet article de loi. Au lieu de 2 foyers de grands-parents il se trouvent confrontés à 3 voir 4 foyers de grands-parents et le plus souvent dans des situat...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires